Mot de passe oublié ? Créer un compte

2020-09-29

ROBE, ROBERT JULIAT, MDG, HOG 4 ET EREIMUL MONTENT SUR LE PROSCENIUM DU PREMIER MBFWM HYBRIDE AVEC JUANJO SAUNIER ET FLUGE

La nouvelle édition de la Mercedes-Benz Fashion Week Madrid (MBFWM) a célébré sa première édition hybride marquée par des mesures de sécurité strictes et un contrôle de la capacité d’accueil qui n'ont cependant pas empêché la mode et la promotion du design national d'être à nouveau les grands protagonistes.

Les collections de 16 créateurs établis, dont Andrés Sardá, Devota&Lomba, Hannibal Laguna et Ágatha Ruiz de la Prada, et de 9 jeunes talents ont constitué une 72e édition qui a alterné défilés, performances et films de mode, tous disponibles sur le site officiel du MBFWM.
   

Francesc Ten y Gaspar Ruiz Lindberg (Estudio de fotografía Estrop Barcelona)Francesc Ten y Gaspar Ruiz Lindberg (Estudio de fotografía Estrop Barcelona)

    

Ce premier format hybride a une fois de plus compté sur le designer Juanjo Saunier comme maître de cérémonie, rôle qu’il joue depuis une dizaine d’années, pour programmer, éclairer et donner un caractère spectaculaire aux défilés en présentiel et aux expériences numériques de cette édition novatrice.

Au défi de Saunier de "proposer un concept d'éclairage valable pour chacun des spectacles et de faire en sorte que chacun d'eux ait un aspect différent", se sont ajoutées les exigences découlant de cette nouvelle ère. Pour ce faire, il s'est appuyé sur 38 MegaPointe, 3 RoboSpot et 3 systèmes BMFL, 20 LEDWash 800, 17 Spiider et 4 PATT 2013 de Robe, 3 poursuites Merlin de Robert Juliat, 2 générateurs de brume ATMOSPHERE de MDG, un Road Hog 4 et 16 Jarag 25 de Ereimul, matériel fourni par Fluge.

Comme l'explique Saunier, "le choix de ces projecteurs a été déterminé par leur polyvalence. Les MegaPoints lui ont permis de combiner un faisceau super brillant pour certains défilés et un spot très précis pour d'autres. Les LEDWash 800, en revanche, ont permis d'obtenir un wash de couleurs très variées et d'éclairer une nature morte ou une scénographie avec une excellente qualité de lumière et de température de couleur.

Les Spiiders, dont Saunier souligne la puissance lumineuse, ont été son "effet ‘waouh’ dans l'espace scénique", tant pour les effets de couleurs que pour éclairer de façon magistrale avec la lumière blanche. Les BMFL, utilisés comme poursuites en contre, ont suivi les mannequins tout au long du proscenium et ont été contrôlés avec les Base Station et 3 opérateurs pour réagir à tout événement imprévu. Les PATT2013 ont fourni le "point chaud de contraste" et le contrepoint aux tons froids des poursuites.

En ce qui concerne le Merlin (poursuite de 2500W HMI) de Robert Juliat, Saunier précise qu'il s'agit de sa poursuite de référence pour ce genre d'événements car "la longue portée de son zoom et le fait qu'il ne scintille pas m'offrent beaucoup plus de polyvalence".

Enfin, fort de sa longue expérience aux commandes de Hog 4, il se déclare fidèle à cette console d'éclairage car il se sent très à l'aise pour programmer avec ses contrôles. C'est pourquoi, après de nombreuses années, c'est toujours son pupitre de prédilection.

Les pièces emblématiques des créateurs nationaux, le pari d’une édition hybride (présentielle et digitale) ainsi que le talent de Saunier ont donné lieu à une édition spéciale couronnée de succès. 

Montage et développement : Bochi, José Espín, JoseMi (chef d'équipe) et l’équipe de Fluge.

    

Francesc Ten y Gaspar Ruiz Lindberg (Estudio de fotografía Estrop Barcelona)Francesc Ten y Gaspar Ruiz Lindberg (Estudio de fotografía Estrop Barcelona)

    

Enregistrer un produit
Où acheter
Support