Mot de passe oublié ? Créer un compte

2020-09-11

L’Eden d’Etienne Daho avec MDG

À l’occasion de la réédition de l’album “Eden” fin 2019, l’auteur-compositeur-interprète et star de la pop, Etienne Daho, entamait une tournée de 17 concerts dans les plus belles salles de France : Philharmonie, Pleyel, Olympia.

     

La dernière date a eu lieu en janvier 2020, évitant de justesse les mesures de confinement liées à la crise de la Covid-19.

Victorien Cayzeele, jeune éclairagiste surdoué, ayant à cœur d’obtenir le meilleur rendu pour son artiste, a spécifié sans hésitation un générateur de brume MDG ATMOSPHERE pour matérialiser la lumière de sa conception.

« Dans mon kit, je n’avais quasiment que des wash, très peu de sources spot. J’avais donc be-soin d’une densité de brouillard assez forte pour matérialiser la couleur qui baignait le plateau. Sur cette tournée on essayait juste d'avoir un niveau homogène et stable tout au long du concert. »

  

Etienne Daho - Eden tour ©Victorien Cayzeele
Etienne Daho - Eden tour ©Victorien Cayzeele

  

La musique, tendance électro-pop, d’Etienne Daho imposait un gros travail de concordance de la lumière avec la rythmique. Victorien nous confie qu'Etienne fonctionne beaucoup au ressenti et n’hésite pas à laisser la vedette à un parti pris de lumière intéressant. « Il y a des effets de couleurs saturées et des directions particulières qui ne vont pas mettre l'artiste en avant, au profit d’une proposition créative liée à l'album ou à la scénographie. »

Cette belle collaboration entre Étienne Daho et Victorien Cayzeele a débuté lors de la tournée Blitz en 2018. Victorien la décrit de cette manière : « Nous avons établi une vraie relation de confiance. Étienne est quelqu'un qui a un regard et du goût. Il va être capable d’émettre des demandes, et en même temps laisser mes intentions s’exprimer. Il y a un réel échange entre nous. »

Victorien, conscient de l’effort vocal que peut représenter une tournée pour un chanteur, apprécie par ailleurs le brouillard produit par l’ATMOSPHERE. Dépourvu de glycol, il ne dessèche pas les cordes vocales, ce qui représente un paramètre majeur lors d’une succession de dates sur un court laps de temps. Victorien nous explique : « Le brouillard MDG n’est pas irritant et c’est important pour certains artistes. Il est arrivé que l'on fasse des dates avec d’autres machines, à l'étranger par exemple. Etienne s'en rendait compte et s’en plaignait. »

Cette tournée s’est produite sur des scènes de 14 m d’ouverture par 10 m de profondeur mais dont la cage de scène mesure généralement 25 m x 20 m, et avec une hauteur sous plafond de 18 à 25 m. Victorien Cayzeele précise : « La difficulté avec le brouillard c’est de devoir anticiper pour remplir l’espace, mais avec une seule ATMOSPHERE on obtenait une bonne qualité en moins d’une heure et demie. »

C’est un gain de temps mais aussi de poids car pour cette tournée, une bouteille de CO2 de 15 kg suffisait pour assurer 5 ou 6 concerts. Cette faible consommation implique une logistique réduite en termes de transport ce qui impacte moins le budget total.

  

Etienne Daho - Eden tour ©Victorien Cayzeele
Etienne Daho - Eden tour ©Victorien Cayzeele

   

Le brouillard MDG, n’encrasse pas les projecteurs. C’est aussi un argument intéressant en tournée par rapport à la maintenance des projecteurs. « Les particules des produits MDG sont sèches comparées à celles d’autres machines présentes sur le marché » précise Victorien. « Le générateur ne salit pas le sol comme d’autres qui laissent une tache d’huile à la fin du concert et c’est un carnage. De plus, le brouillard salit très peu les projecteurs et c’est ultra-important. »

Ce faible niveau d’encrassement permet donc de réduire la fréquence de nettoyage des projecteurs. Victorien poursuit : « Par exemple sur Daho, la tournée était trop courte pour qu'on ait eu besoin de procéder à un nettoyage en profondeur. »

On en mesure l’importance quand le kit comporte de nombreux wash multisources led, comme nous l’explique Victorien : « Ce qui pose problème avec ce type de wash, c'est qu’il est constitué de multiples petits collimateurs en plastique quasiment indémontables. En tournée, on va nettoyer la surface extérieure mais pour retirer la poussière et le gras qui s’infiltrent à l’intérieur, les projecteurs doivent repartir au dépôt, ce qui n’a pas été nécessaire sur cette tournée. »


C’est S-Group, prestataire français, qui a fourni le très beau kit de cette tournée. Il comprenait :

  • 1 x MDG ATMOSPHERE
  • 70 x projecteurs wash multisources leds
  • 1 x découpe
  • 12 x barres leds pour cyclo
  • 16 x barres motorisées à leds

Equipe technique

  • Jean Maxence Chagnon : Pupitreur lumière
  • Antony Etienne : Chef électricien
  • Paola Picasso : Technicienne Lumière
  • Pascal Meley : Directeur de production

    

Enregistrer un produit
Où acheter
Support